18h pour créer, couper, monter, installer…

Jeudi 2 octobre, 8h30. C’est parti ! Le premier coup de sifflet a retenti.  C’est seul ou en équipe que les candidats se sont mis d’emblée au travail.

Le premier jour de compétition, le stress et la nervosité ont pris le dessus ; les compétiteurs le vivent avec le regard rivé sur l’heure. Mais, le soutien du public très présent, leur a permis à tous d’aller au bout de leurs épreuves.

Pendant les pauses, la pression retombe et la confiance en soi reprend le dessus. C’est le moment pour les candidats, de partager leurs impressions avec les Experts, les membres de skillsbelgium et les Team leaders … Un coup de « boost » plus que nécessaire.

Retour sur quelques impressions et moments forts.

« On croyait savoir ce qui nous attendait mais on en prend pleinement conscience une fois sur place » - Chloé (Médaillée de bronze en carrelage)

 « On a eu du mal au début, on ne trouvait pas nos repères puis le stress est retombé » soulignent Esther et Gilles(Médaillés d’or en entrepreneuriat)

« La fatigue aussi, c’est difficile à gérer… »- Amélie (Peinture et Décoration),

Julian (Sani-chauffage) et Matteo (Technologies du froid) ont concouru côte à côte. Tout comme Antoine E. (Médaillé de bronze en Menuiserie), Jakob (Médaillé d’argent en Ebénisterie) et  Maxime D. (Technicien machine bois). Une victoire quand on connait la pression que subissent les candidats. Ces derniers décrocheront d’ailleurs l’argent en équipe. Les cinq dernières minutes avec eux ? Une vraie folie scandée par les battements de mains d’une trentaine de supporters belges.

Le très créatif duo en stylisme, Emilie et Julien, ont peiné avec les machines à coudre mises à leur disposition et un peu dépassées. Malgré de gros soucis techniques, ils auront été jusqu’au bout pour réaliser une robe dans l’esprit d’Yves Saint-Laurent.

Il en fallait également du courage pour rebondir après une journée « sans », mais Loïc, le candidat cuisinier l’a fait ! Grâce à sa détermination, il a dépassé plusieurs concurrents pour terminer à une place très honorable dans la catégorie la plus subjective qui soit. Les goûts et les couleurs …

Tout comme Loris (Coiffure), qui décontenancé le premier jour par un oubli de couleur, terminera toutes ses épreuves, extrêmement concentré sur son travail.  L’avis de son Expert et ancien Champion de Monde : « Il est encore jeune mais c’est un bon ! »

William en Service en salle a quant à lui eu finalement « du nez » et terminera avec un médaillon d’excellence et surtout le compliment d’un expert international qui résonnera longtemps dans sa tête : «  Tu officies maintenant dans la cours des grands » ! A seulement 18 ans, l’avenir est devant lui.

Seuls Laureen et Maxime ont donné l’impression de survoler quotidiennement les épreuves de manière très cool. Ils décrocheront d’ailleurs à eux deux 3 médailles (respectivement une en or et une en argent pour la compétition individuelle ; une en or pour la compétition en équipe). Laureen sera également déclarée « Best of Nation » puisque c’est elle qui a réalisé la meilleur performance absolue des 26 jeunes belges.

Au coup de sifflet final en contrôle industriel, c’est Antoine M. qui doit retenir ses larmes, épuisé, ne sachant plus si son travail est oui ou non correct. C’est également un médaillon d’excellence qu’il décrochera. 

Bob et Robben façonnent un Manneken-Pis sur la surface libre de leur épreuve ! Une décoration originale qui a beaucoup fait rire les experts internationaux. Plus Belge que cela, tu meurs …

Wesley en Technologie automobile sera le dernier belge à terminer la compétition. Il sera aussi celui qui aura le plus de supporters à la fin de son épreuve. Il finira 4ème sur 11 à 2 points (sur 600) du bronze et 4 de l’or : la plus ingrate des places mais quel médaillon !

Nos partenaires

Global Partners

FSEWallonieFWBCOCOFDGLe foremIFAPMEActirisBruxelles Formation

Major Partners

Event Partners

CPSHorecatelBatimoiCampus Provincial de NamurCampus des Arts et Métiers de BruxellesZAWM