Une délégation de choix pour analyser la volonté de Charleroi à organiser Worldskills 2019

Le savez-vous ? Charleroi est candidate à l’organisation du Mondial des Métiers, WorldSkills, en 2019. Ce serait une formidable opportunité pour promouvoir nos filières qualifiantes, mettre en valeur les métiers et les talents techniques de notre pays.

Les 16 et 17 mars, Simon Bartley, Président, et Stefan Praschl, vice-Président de WorldSkills ayant la haute main sur les questions techniques, ont passé 36 heures en Wallonie pour jauger la qualité de la candidature et les capacités des infrastructures à accueillir un événement mondial qui devrait accueillir plus de 75 pays, 1400 compétiteurs, 2.000 accompagnateurs, 200.000 visiteurs.

Outre les réunions techniques, ils ont rencontré de nombreux acteurs issus des gouvernements dont le Premier Ministre Charles Michel, le Ministre Président de la Wallonie Paul Magnette et la Ministre wallonne de l’Emploi et de la Formation, Eliane Tillieux, les autorités locales, le monde de la formation et des partenaires sociaux afin de sonder les motivations ; ils ont visité les infrastructures, vérifié la capacité d’encadrement technique de la compétition, se sont informés sur les aspects budgétaires ainsi que sur les facilités liées à la mobilité et à l’hébergement proposées aux dizaines de milliers de visiteurs.

En quittant Charleroi, Ils se sont rendus ensuite à Paris (France) puis à Kazan (Russie), autres villes ayant déposé une déclaration d’intention d’organiser WorldSkills 2019. A la mi-mai, le Conseil d’Administration décidera quelles villes pourront soumettre leur dossier au vote des membres de WorldSkills. Celui-ci interviendra le 10 août lors de l’Assemblée générale à São Paulo.

Nos partenaires

Global Partners

FSEWallonieFWBCOCOFDGLe foremIFAPMEActirisBruxelles Formation

Major Partners

Event Partners

CPSHorecatelBatimoiCampus Provincial de NamurCampus des Arts et Métiers de BruxellesZAWM

Media Partners

BRFCampus MagDh Les SportsGrenzEchoLa LibreL'avenir.netTéléproVivaciteLa Deux