Quel sera le pays hôte de WorldSkills 2023 ?

Deux villes sont candidates à accueillir WorldSkills 2023. Comme pour les J.O., la candidature doit passer par de nombreuses étapes et certifications avant le vote. Alors suspens : Japon ou France ?

Le Japon avait déjà annoncé depuis quelques temps la candidature d’Aïchi, berceau de Toyota. La préfecture voisine de Shizuoka a accueilli WorldSkills en 2007.

De son côté, après avoir perdu pour 1 voix le droit d’organiser l’édition 2013, et par 3 voix, celle de 2019, WorldSkills France remet le couvert en choisissant de proposer la candidature de Lyon, Capitale des Gaules et de la gastronomie. La ville a déjà accueilli WorldSkills 1995.

C’est en le visitant que Jean-Franz Abraham a eu l’idée de créer WorldSkills Belgium, alors le COBECOM (Comité belge des Olympiades des Métiers) avec le concours de cinq fédérations professionnelles : Agoria, Fediex, Horeca, UCB/UBK et la Confédération de la construction. L’association verra le jour en 1998.

Le choix entre Aïchi et Lyon sera effectué lors de WorldSkills Kazan 2019 pour désigner le lauréat après un grand oral et le vote des 80 pays membres de WorldSkills.

Pour tout savoir de la candidature française : https://mailchi.mp/266b99b7db57/worldskills-competition-2023-la-ville-hte-retenue-sera?e=0c23a6d998

Aïchi à gauche, Lyon à Droite

Nos partenaires

Global Partners

FSEWallonieFWBCOCOFDGLe foremIFAPMEActirisBruxelles Formation

Major Partners

Event Partners

Bruxelles FormationForem CepegraHorecatelBatimoiCampus Provincial de NamurTechnifutur

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin de réaliser des statistiques anonymes de visites et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux.